boxe terrasse


Boxe terrasse

image

Bon voilà mes chevaux ont intégré les boxes terrasses. Je me permets ainsi de faire un petit article sur ce type de détention. Certains vont dire les chevaux se salissent, se tapent dessus et il faut gérer les couvertures et les courants d’air. Tout ça n’est certainement pas faux mais il y a également d’autres éléments, déjà que maintenant c’est l’été donc l’histoire des couvertures on verra plus tard ;-). Les chevaux adorent être dehors. Si tu leur laisses choisir l’accès en boxe ou sur la terrasse et bien ils vont choisir la terrasse et ne reviendront dedans que lors de la distribution de nourriture. Déjà là, c’est quand même le signe qu’il fait bon vivre à l’extérieur quand on est un cheval. Les chevaux adorent se mettre le cul au vent et au soleil. Quand je les regarde, tous la tête dans la même direction (selon le vent), l’encolure basse, les yeux mi-clos, je sens que ça ressemble fortement au paradis sur terre. Parfois je les surprends à se faire des papouilles, tête-bêche, à retrouver des comportements d’animaux en troupeau. Je les vois se sentir, se toucher, communiquer (des fois ils se disent: halte-là, prends de la distance copain, tu me mets mal à l’aise). Des fois, ils regardent au loin, scrutent le ciel attentivement, la tête haute, l’œil aux aguets, les oreilles pointées en avant à la recherche du moindre bruit. Ils ont l’air éveillés, attentifs à leur environnement. Le vent qui fait s’envoler les crinières, la pluie qui picote le dos et le soleil qui réchauffe, toutes des sensations nouvelles et dont ils peuvent profiter maintenant. Je dois avouer un truc c’est qu’ils n’ont plus l’air de s’ennuyer. Bon c’est pas tout, maintenant quand je prends mon poney pour aller le travailler il traîne des sabots comme s’ils pesaient deux tonnes chacun… Evidemment entre les céder à la jambe, les épaules en dedans et rester se dorer la pilule sur la terrasse, il a fait son choix. C’est ainsi que le désavantage principal du boxe terrasse c’est que le cavalier devient un peu le casse-couilles de service…

A relever également que les chevaux ont principalement hélas des allergies et toussent souvent dans les écuries traditionnelles, sombres et mal aérées. En terrasse, on évite l’air rempli d’ammoniaque et de poussières et on permet au cheval d’avoir une vie sociale plus adaptée à sa nature pour autant qu’il s’entende avec ses voisins directs. Et oui, être enfermé côte à côte avec son ennemi donnerait des ulcères à chacun de nous ! 😉